Vous avez craqué pour cette adorable boule de poils.

 Maintenant, il vous faut apprendre à en prendre soin. Quelques conseils pour bien démarrer.

Accueillir un animal au sein de la famille est un choix qui demande un sens des responsabilités et un peu de savoir-faire, faute de quoi, on peut regretter rapidement ce choix en se retrouvant avec un animal trop difficile à gérer. Dans tous les cas, il lui faudra une période d’adaptation, à sa nouvelle maison et à ses nouveaux maîtres, qui variera en fonction de l’individu. Certains chatons ne mettront qu’une heure ou deux avant de se sentir chez eux, pour d’autres il faudra une semaine.

Examinons les différents cas de figure. Le chaton provient d’une famille ou d‘un élevage .Il a été normalement sevré, c’est à dire qu’il a 8 semaines au moins. Sa mère lui a déjà appris la propreté et il est bien socialisé avec les enfants et/ou les autres animaux. A priori, pas de problèmes particuliers dans cette situation. Il faudra juste respecter quelques règles simples, qui sont d‘ailleurs valables dans tous les cas : 

 Si vous avez des enfants (mais c’est valable aussi pour vous) apprenez-leur que le sommeil d’un chaton ne doit pas être perturbé inutilement. Son caractère de chat adulte en dépend en bonne partie. Et vous espérez certainement un chat équilibré, au caractère facile à vivre. Donc, on ne réveille pas Doudou pour jouer avec. Sachant qu’un chat dort en moyenne 16 à 20 heures par jour, mais par périodes variables et parfois courtes, vous aurez tout le temps de jouer avec lui et de lui faire des câlins lorsqu’il sera éveillé.

Enseignez-leur également qu’un chaton n’est pas une peluche. Jouer, oui, mais le suspendre par une patte, non. Cela peut paraître évident, mais malheureusement, beaucoup d’enfants maltraitent leur animal sans s’en rendre compte et c’est aux adultes de leur expliquer la bonne attitude. Rassurez-vous cependant : un chaton est très résistant et il apprend assez vite à se défendre contre les agressions. Mais une explication préalable vaut mieux qu’un coup de griffe pédagogique, non ?

 Nourrissez-le de façon adaptée, par petites quantités plusieurs fois par jour. Évitez le lait de vache, qu’il va certainement adorer, mais qui risque de lui détraquer les intestins et c’est vous qui nettoierez… Renouvelez souvent son bol d’eau en le remplissant bien : les chats, surtout petits, n’aiment pas trop devoir plonger la tête dans le récipient.

Mettez-le souvent dans sa litière. Vous pourrez cesser dès que vous l’aurez vu y aller spontanément. Les chats sont propres par nature. Si votre chaton a fait ses besoins (petits ou gros) ailleurs que dans sa litière, considérez cela comme un accident. Il est petit. Peut-être qu’il jouait et qu’il est arrivé trop tard, peut-être qu’il a eu peur d’un bruit.  Ne lui hurlez pas dessus et ne le frappez en aucun cas, vous obtiendriez l'effet inverse. Tout devrait rentrer dans l’ordre en peu de temps.

 Vous avez recueilli un chaton errant

Vous avez réussi avec difficultés à le ramener à la maison, mais très probablement, il crache, miaule, griffe et se débat. C’est normal. Il vous faudra juste un peu de patience pour l’apprivoiser. Laissez-le se cacher sous un meuble ou dans un recoin de son choix et ne cherchez pas à le toucher. Il lui faut du temps pour s’accoutumer à son nouvel environnement.

Posez de la nourriture près de sa cachette et attendez. S’il est très effrayé, il est possible qu’il ne sorte que la nuit pour manger. Mais il va vite reconnaître votre voix, votre odeur, votre pas et s’enhardira de plus en plus. Les chatons recherchent le contact, il viendra vers vous, à son rythme.

 Vous avez un ou plusieurs chats adultes

Les chats sont des animaux territoriaux. Le chaton est un intrus sur leur territoire. Il est probable que le ou les grands manifestent ce qui vous semble être de l’agressivité envers le nouveau : feulements, grognements, crachouillis, coups de patte. En fait, ces manœuvres d’intimidation sont un langage : ici, tu es chez moi, je suis le chef, ne t’avise pas de l’oublier.

Le mieux est de ne pas intervenir. Il est extrêmement rare qu’un chat adulte blesse un chaton. Leur instinct leur dit qu’il s’agit d’un bébé. En revanche, le premier arrivé est généralement jaloux de l’intérêt que vous portez au nouveau donc, si vous prenez parti pour le petit, il va se sentir rejeté. Faites confiance à la nature. Après la mise en place de la hiérarchie, il faudra moins d’une semaine en moyenne pour que le grand ait adopté le petit, et souvent pour une grande histoire d’amour qui durera toute leur vie.

Profitez bien, les chatons grandissent très vite ! Une fois adapté, il va falloir penser à éduquer ce jeune chat : voir éduquer son chaton.